Nos ancetres pionniers pisseraient dans leur tombe a l’idee de tester l’urine pour decider de la competence d’un homme a faire le boulot. »

Nos ancetres pionniers pisseraient dans leur tombe a l’idee de tester l’urine pour decider de la competence d’un homme a faire le boulot. »

Attention, nos tests urinaires debarquent….

Autre avatar pour des consommateurs de drogues, nouvelle atteinte aux droits de l’homme: les controles urinaires. Il va i?tre vrai que drogues et droits de l’homme n’ont pas fait bon menage. Notre lutte sacree contre « J’ai Drogue » et ses usagers sert regulierement d’alibi a toutes les autorites pour restreindre un peu plus les libertes. En matiere de « drogues » bien est permis: tribunaux d’exception, perquisitions 24h/24h, gardes a vue de 96 h, incarcerations sur simple denonciation, etc. Prolongement naturel de une telle grande traque des usagers de drogues, voila venir des tests urinaires. Aux USA, environ 5 millions individus y passent chaque annee (taux de positivite: 12%). Le marche est florissant -100 millions de $ de chiffre d’affaire-, 70% des belles entreprises americaines y ont recours. A Singapour, pays expert en controles de toutes sortes, ces tests servent a envoyer nos vilains drogues dans des camps de reeducation. En France ca vient, deja beaucoup connu des »methadoniens », vous pourriez beaucoup en faire les frais prochainement. La RATP, Air France, la Mairie de Paris, IBM, par exemple, nos utilisent , parfois meme a l’insu de leur personnel. !.Les douanes s’en servent Afin de reperer nos « mules »: la dope ingeree « transpire » au corps et trahit le passeur. J’ai securite routiere s’y interesse aussi de tres pres. Apres l’alcootest bientot le cannabinotest, l’herotest, etc. S’il est legitime de s’assurer qu’un pilote de ligne ne soit pas « raide def » au cours de son article, de quel droit peu-t-on interdire a ce meme pilote de fumer un p’tit joint lors de l’ensemble de ses conges?

Continue reading